Les maisons Ndebele


Il y a une merveilleuse tradition ancestrale en Afrique du Sud : les femmes de la tribu des Ndebele peignent les murs de leurs maisons de motifs géométriques multicolores. Cette culture toujours renouvelée est maintenant connue dans le monde entier et a largement inspiré pas mal de créateurs occidentaux.


Esther Mahlangu (née en 1935) est devenue l’artiste phare de ce style car elle a transposé cet Art sur des toiles pour en faire des tableaux. Elle a même peint une BMW qui a été exposée au MAD (Museum of Art & Design). Ces motifs traditionnels se retrouvent aussi sur les poteries, les tissages et les ouvrages de perles.

Bien sûr les motifs abstraits ont une signification : ils indiquent si la femme qui les a peint est célibataire ou pas, a des enfants, et quelle est sa position sociale. Ils évoquent aussi les rituels de passages, les valeurs morales et les sentiments. Car le signe est toujours une écriture symboliques dans chaque civilisation.


Incroyablement moderne, cet Art défie le temps et l’espace. Remarquez que les motifs laissent apparaitre le fond blanc et sont cernés d’un trait noir. Les couleurs sont vives et franches. Le rythme est basé sur la symétrie et la répétition.

Envie d’en faire autant ? Allez donc voir ma fiche technique ICI.