digital

Portrait digital abstrait

portrait-digital1Lorsque j’ai fait un croquis au crayon il m’arrive parfois de le retravailler avec ma petite souris. C’est le cas avec ce portrait géométrique que j’ai numérisé et mis en couleurs après en avoir retracé les lignes. Un peu cubiste mais pas trop déstructuré, je l’ai voulu dans l’esprit des graphismes des années 1950, période ou l’on aimait bien simplifier les formes pour les ramener à l’essentiel. Ce genre de stylisation est plus complexe que de faire un travail réaliste, quoiqu’en pensent les profanes qui ont vite fait de dire « mon enfant fait exactement pareil ».

D’ailleurs j’ai toujours en tête cette phrase de Picasso qui disait « J’ai mis soixante ans à apprendre à dessiner comme un enfant ». La peinture n’est certainement pas une restitution photographique de la réalité mais une tentative pour voir ce qu’il y a derrière les apparences et de l’autre côté du miroir. Un long apprentissage est nécessaire pour se débarrasser d’une pratique figurative afin d’élaborer un style plus libre et original.
portrait-digital4J’ai utilisé ce dessin pour illustrer mon profil sur GOOGLE PLUS afin de matérialiser la démarche que je souhaite privilégier… Quelle version préférez-vous ?


Portrait de la déesse lunaire

cheveux-blanc

C’est un portrait de femme souriante que j’ai d’abord dessiné à la peinture acrylique et ensuite numérisé pour créer des effets de textures dans les cheveux. J’ai effectué un découpage et collage avec ma souris en clonant différents graphismes.
cheveux-constellation

Et puis je lui ai crée des cheveux de nuit avec un fond bleu foncé poudré de neige, facile à réaliser avec des pulvérisations de peinture très liquide. Ce monochrome bleu me semblait bien mieux convenir à la déesse lunaire, complice du magique lièvre blanc.
chevaux-taches

Mais je n’ai pas pu m’empêcher de faire exploser des taches multicolores. Et ensuite je suis tombée sur un pot de peinture jaune, mais ceci est une autre histoire !

N.B. Le terme digital est un anglicisme qui signifie une transformation de données effectuée avec l’outil informatique. J’ai utilisé le logiciel PSP ( Paint Shop Pro) pour scanner et retravailler mon image. J’ai mélangé plusieurs techniques : dessin, peinture, et infographie pour obtenir une illustration originale complètement numérique. J’adore les infinies possibilités de cette technique. C’est magique mais ça demande quand même plusieurs heures de travail !