découpage

La Reine du Découpage

Lotte-Reiniger-2
J’ai découvert grâce à une recherche sur Google la merveilleuse Lotte Reiniger, pionnière (dans les années 1920) du cinéma d’animation, bien avant Walt Disney qui s’inspira largement de ses créations. Elle a réalisé plus de 40 films sur le principe du théâtre d’ombres chinoises. Cette réalisatrice allemande dut fuir le régime Nazi (comme tous les artistes soit disant dégénérés) pour  s’installer à Londres puis Paris et Rome…

Lotte-hands
Elle a dessiné et découpé des centaines de petites silhouettes de papier pour illustrer des contes de fées avec élégance et poésie. Articulées au moyen d’épingles, les silhouettes sont déplacées millimètre par millimètre et le film est réalisé image par image. Regardez plutôt cela =

Aujourd’hui ses films poétiques ont été restaurés et témoignent d’une étonnante modernité.

http://www.lottereiniger.com/

Lotte-Reiniger-3

L’Art du papier découpé est revenu à la mode et je ne manquerais pas de vous en reparler, d’autant plus que j’adore aussi dessiner avec des ciseaux

Pour vos recherches : Théatre d’ombres chinoises se dit « Shadow Puppet Theater » en anglais…


La noblesse du cheval

cheval-noirL’actualité m’a fait ressortit quelques dessins que j’ai réalisé  il y a longtemps. J’ai toujours aimé représenter les chevaux. J’ai dessiné le premier avec des ciseaux en découpant du papier noir que j’ai collé sur un fond blanc. J’ai joué avec le découpage des formes en les décalant et en misant sur l’inversion des noirs et blanc. Bien sûr j’avais en tête la démarche du grand Matisse qui travaillait à la fin de sa vie avec des ciseaux et du papier…
chevalfeutre
J’ai dessiné le second au stylo feutre sur mon carnet de croquis…
cheval-portrait
J’ai brossé rapidement le troisième sur une plaque d’isorel avec des vieux fonds de pots de peinture.

Tous les animaux sont admirablement beaux, mais il y en a que l’on ne pourrait jamais manger parce que leur noblesse et le lien exceptionnel qu’il ont avec l’humanité nous oblige à les respecter plus que d’autres. Ainsi le cheval nous accompagné et servi pendant des siècles : sans lui, comment labourer un champ ou parcourir les routes ? Cela aurait -il été possible sans amour infaillible et sans confiance absolue ? Qu’en pensez vous ?