Recette du Poème Dadaïste

Picabia-Tzara-1918

Tristan Tzara est un écrivain né en 1896 en Roumanie. En 1915 il s’installe à Zurich où il fonde le Cabaret Voltaire avec la revue Dada. Ses poèmes et ses sketches révolutionnaires sont vite connus à Paris où il est accueilli par André Breton et Picabia et fréquente les surréalistes. Il meurt en 1963 (ci dessus : portrait de Tzara par Picabia).

Il nous explique comment faire un poème dadaïste :

“Prenez un journal. Prenez des ciseaux. Choisissez dans ce journal un article ayant la longueur que vous comptez donner à votre poème. Découpez l’article. Découpez ensuite avec soin chacun des mots qui forment cet article et mettez-les dans un sac. Agitez doucement. Sortez ensuite chaque coupure l’une après l’autre. Copiez les consciencieusement dans l’ordre où elles ont quitté le sac. Le poème vous ressemblera. Et vous voilà un écrivain infiniment original et d’une sensibilité charmante, encore qu’incomprise du vulgaire.”

Scapbookeuses et créa-collagistes de tous poils, armez-vous d’une paire de ciseaux et relevez le défi. Je vous conseille cependant de prendre plutôt un journal et de découper le maximum de mots (ou ensemble de mots) puis de les mettre en vrac dans un chapeau (ou une boite).
tirage_au_sort
Ensuite plongez la main et servez vous au hasard. Car il s’agit effectivement d’un jeu de hasard… Envoyez moi vos poèmes dadas et je les publierais ici !

En voici un réalisé par André Breton sur un cahier d’écolier :
bretonpoeme1

A bientôt cher(e)s gagas de Dada !

6 commentaires sur “Recette du Poème Dadaïste

  1. André Breton n’a pas tout à fait écrit au hasard… J’aime bien ce genre de défi (voir le jeu du dimanche chez moi) Alors, on va voir si je trouve le temps 😉

  2. tiens j’en ai entendu parler hier il y avait un reportage à la télé
    l’idée est bien sympa…mais je sais pas si j’aurai le temps d’y participer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *