Poulpe Fiction

Un des thèmes sur lesquels j’ai décidé de travailler est la pieuvre. Drôle d’idée ? pas tant que ça, car c’est un animal mythique qui a inspiré les artistes de tous temps, à commencer par les anciens grecs qui en décoraient leur maison. Ci-dessus un vase étrusque.  Mais on trouve aujourd’hui encore ses tentacules déclinées sur divers objets, parfois complètement kitsch comme ce lustre :


Bien sûr, après Jules Vernes magistralement illustré par Grandville, les auteurs de science Fiction en ont fait un monstre effrayant. Les Bandes Dessinées de Pulp Fiction l’ont exploité de mille façon, toujours en mettant en valeurs de pulpeuses donzelles :

Fantasme érotique qui était déjà le sujet de la très célèbre estampe d’Hokusai, le rêve de la femme du pécheur, au 17ème siècle. De très nombreux artistes ont ensuite interprété cette image, en hommage au maître. Patrick Grainville (prix Goncourt) en a fait un superbe roman « le baiser de la pieuvre » en 2010.

Cette oeuvre majeure se trouve au British Museum à Londres. Comme quoi il n’y a pas que des trucs ennuyeux dans les musées !

6 com sur “Poulpe Fiction

  1. J’adore ce lustre rose. Ca me donne des idées géniales !!
    J’aime travailler les tentacules en argile. Je pensais faire un lustre meduse, mais le poulpe wahou !!!
    Merci paula, j’aime beaucoup ton blog.

    sylvie

  2. un grand élan érotique dans ce tableau….j’aime beaucoup cet enlacement pseudo-cannibale….quant au lustre j’adoooore, bien que perso les pieuvres ne m’inspirent pas plus que çà d’habitude…mais ici il faut croire que oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *