Undertwasser architecte de génie

Une exposition est consacrée à l’une de mes artistes préférés : Undertwasser et c’est dans ma région, à Marseille ! Fredrich Stowasser (1928-2000) s’est inventé un nom aussi poétique que son univers : Friedensreich Hundertwasser c’est à dire « Le royaume de la paix aux cent eaux ». Ecologiste militant, c’est un précurseur de génie au multiples talents, peintre, dessinateur et architecte révolutionnaire. La spirale symbolique est le centre de son oeuvre éclatante de couleurs où règne la ligne courbe. Selon lui « Le tableau est la moisson du rêve ».

Entre 1983 et 1986 il réalise un lot de logements sociaux bousculant toutes les traditions architecturales. Des lignes ondulent sur les façades, il n’y a pas deux fenêtres identiques, les arbres sont intégrés à l’habitation, des jardins poussent sur le toit et des colonnes-bijoux soutiennent les  planchers. L’intérieur est aussi loufoque que l’extérieur avec beaucoup de mosaïques aux formes libres. Je ne suis pas sûre que l’on oserait construire de telles maisons en France !

« Un locataire doit avoir le droit de se pencher à sa fenêtre et de changer tout ce qu’il veut du mur extérieur, aussi loin que peut aller sa main. Et il doit avoir le droit de prendre un long pinceau et – aussi loin que peuvent aller ses bras – de tout peindre en rose, afin que l’on puisse voir de loin depuis la rue : là vit un être humain qui se distingue de ses voisins, le bétail frustré! » écrivait-il. Qu’en pensez-vous ?

Rétrospective Hundertwasser jusqu’au 9 septembre 2012 à Marseille
La Vieille Charité – Le Petit Magasin – L’Alcazar

http://www.viensamarseille.com/exposition-hundertwasser/

http://www.kunsthauswien.com/

Un dragon impérial

Un projet que je dois réaliser cet été : un dragon impérial se développant sur 4 toiles de format différents. Ce polyptyque sera accroché sur le mur blanc d’un séjour contemporain.
Le dragon est une créature mythologique en Chine, fondatrice de la dynastie des empereurs. C’est par définition une créature chimérique car il est la combinaison de plusieurs animaux différents : corps de serpent couvert d’écailles, pattes en serres d’aigle, tête monstrueuse avec des crocs et de belles moustaches !
Le dragon chinois est de toutes façons un animal aquatique et on le représente entourée de vagues. On retrouve cette chimère partout en décoration : sur les murs en fresque, mosaïque, ou sculpture, et aussi sur les tissus brodés et les porcelaines car il porte bonheur. Il est généralement associé à une perle représentant la sagesse et la force.
Le dragon est aussi très présent dans l’Art Populaire et raffiné du découpage de papier…

Sugar Skull Fashion Victim

Ce petit sugar skull que j’ai réalisé à la peinture acrylique et au feutre Posca est bien en vue sur mon bureau, histoire de me remonter le moral si je flanche. C’est bien sûr un clin d’oeil à cette formidable tradition mexicaine qui consiste à réaliser des crânes en sucre pour la fête des Morts ou « Dias de Muerte » en espagnol. A cette occasion les enfants adorent manger ces sucreries décorées de couleurs vives que l’on retrouve dans les tatouages de style « old school » vintage. Frida Kahlo et son partenaire Diego Rivera l’ont exploité dans leurs peintures revendiquant les origines incas du Mexique.

Certains grands couturiers se sont récemment appropriés ce motif, comme DIOR avec les bijoux ci-dessus et c’est devenu une mode qui a envahit l’Europe. On trouve maintenant ce motif en impression sur tissu et en accessoire de Mode ! Regardez les bracelets aux couleurs du Mexique que je viens de dénicher pour moins de 10 € dans une boutique :

Si pour certains les crânes évoquent les pirates, pour moi ils font référence aux tableaux de Vanités du 17ème siècle représentant la mort dans un démarche purement philosophique : souviens toi que tu vas mourir et oublie les vanités de la vie. Restons ZEN.

les sites à visiter :

http://mexicansugarskull.com/

http://skulladay.blogspot.fr/