Le Chapelier Fou

C’est le portrait du chapelier Fou que j’ai peint sur une housse de coussin en coton Bio. Bien sûr j’ai employé une peinture spéciale textile qui permet le lavage en machine, une fois fixée que fer à repasser.

Ce célèbre personnage d’Alice au Pays des Merveilles est basé sur une réalité de l’époque de Lewis Caroll. En effet l’expression anglaise « fou comme un chapelier » fait référence aux produits toxiques (mercure) que ceux-ci utilisaient autrefois dans la fabrication de chapeaux et qui leurs troublaient l’esprit. On peut l’assimiler à l’expression française « travailler du chapeau ». La mention « 10/6 » sur le chapeau du Chapelier signifie : dix shillings et six pence soit le prix du chapeau en monnaie anglaise.

J’ai repris mon dessin en infographie afin de lui rajouter un fond très graphique. Ce qui me permettre d’utiliser l’image pour l’impression sur divers supports…

Je pose un lapin

Pendant que vous cherchez désespérément des oeufs en chocolat, je vous pose un lapin … et un lièvre  :  ce sont deux petits tableaux pour enfant que j’ai réalisés sur des toiles de 20 x 50 cm. Le premier (vous l’avez reconnu) est le lièvre de Mars du Pays des Merveilles.

« Fou comme un lièvre de mars » est un proverbe populaire en Angleterre, lié au comportement amoureux des lièvres à cette période. Tout comme son compagnon le Chapelier fou, le Lièvre de mars se considère comme tenu de participer pour toujours à une partie de thé, depuis que le Chapelier est censé avoir « tué le temps » lorsqu’il a chanté pour la Reine de cœur.

Les tableaux lapins sont à vendre : envoyez un message si cela vous intéresse.