DIY Poupée de chiffon Rag Doll


C’est le dessinateur américain John Gruelle (1880–1938) qui créa en 1915 la poupée de chiffon Raggedy Ann pour sa petite fille Marcella, avant d’en faire l’héroïne d’une série de livres pour enfants qui eurent un grand succès. Malheureusement Marcella mourut peut de temps après des suite du vaccin contre la Variole. Cette poupée aux cheveux de laine rouge et aux yeux en boutons fut largement commercialisée avec son frère Andy. Ces petits personnages sont des stars aux U.S.A. où on les trouve déclinées de mille façons…


Le principe de base de la « rag doll » (poupée de chiffon) est d’être réalisée avec des bouts de tissus de récupération cousus à la main. Ce sont les poupées primitives (country prim folk doll) des enfants des fermiers pionniers du Far-Ouet, d’ailleurs immortalisés par la série « la petite maison dans la prairie » ! Moi je préfère le côté brut et usé de la tradition folklorique au clinquant bleu et rouge vif de Raggedy Ann. Et vous ??

Je vous offre le patron que j’ai dessiné pour en faire une :

téléchargez le gratuitement ici

Pour la robe il suffit de faire un tube avec un rectangle de tissu, puis de le froncer et d’y rajouter des bretelles.


Site en anglais = http://www.raggedy-ann.com


Bouts de chiffon et Upcycling

Voici deux petits miroirs que j’ai décorés en collant dessus des chutes de jolis tissus Batik. Quand je ne dessine pas, je fais de la couture. Et j’ai accumulé une tonne de bouts de chiffons que j’ai l’intention d’utiliser. Ceci est ma modeste contribution à la démarche d’Upcycling. Mais je ne sais pas si je vais les laisser ainsi ou les customiser encore plus…

Tout le monde sait ce qu’est le recyclage. Mais depuis quelques temps la mode est à l’UPCYCLING. Cela consiste à récupérer des objets mis au rebus pour les transformer en leur donnant  une valeur plus élevée, d’où le logo avec flèche vers le haut. C’est un beau challenge de transformer un déchet en produit design de luxe ! Beaucoup de créateurs se sont lancés dans l’aventure et il y a même des émissions de Télé sur ce thème comme l’Atelier Déco d’Aurélie Hemar sur France 2 que vous pouvez suivre en Replay sur YouTube.

Comment coller du tissus sur un support ?

Préparez d’abord votre support en le nettoyant ou le ponçant légèrement (si c’est du bois). Appliquez une sous-couche blanche afin d’éviter les mauvaises surprises car le tissu peut être un peu transparent.

Utilisez de la colle vinylique qui devient invisible en séchant. Vous pouvez ainsi personnaliser tout ce que vous voulez : carton, bois et toile pour tableau.

La seule difficulté est de bien découper le tissu en laissant une marge pour rabattre les bords sur l’objet à décorer. Je vous conseille de faire d’abord un patron en papier et puis de dessiner votre forme sur le tissu avant de l’attaquer avec des (bons) ciseaux.

Si vous êtes intéressé(e) par tout ce qu’on peut faire d’original avec des bouts de chiffon (et sans savoir coudre) laissez-moi un com ci-dessous !


Le joli Moi de Mai


Nous entrons dans le mois de Mai, le mois du Muguet. Mais j’ai toujours préféré son nom anglais « lily of the valley » cent fois plus poétique. Je vous offre aujourd’hui un brin de nostalgie en vous parlant un peu de moi ce mois-ci : non ce n’est pas une faute d’orthographe, mais un jeu de mots !

Car je me souviens de ma grand-mère qui brodait inlassablement des muguets, des pensées et des violettes sur des napperons et des mouchoirs. Mais que sont devenus ces délicats services à thé ? Autrefois on brodais les draps et tout le linge de maison mais aussi les vêtements tabliers, chemisiers, etc. Et il y avait un cours de couture dans les lycées de jeunes filles avant …Mai 1968. Alors les fashionistas des années 1970 (comme moi) brodaient leur jeans !

Aujourd’hui on jette les mouchoirs en papier après usage et on n’invite plus ses amies à « prendre le thé ». D’ailleurs les salons de thé ont été remplacés par des fast-food. Et il n’y a plus de service à thé en porcelaine dans le buffet ni de serviettes brodées dans le chiffonnier. Ces meubles en VRAI bois d’arbre amoureusement fabriqués par un menuisier ont été remplacé par des placards de série style « Louis Caisse ». La grossièreté et la fabrication industrielle a remplacé le raffinement et l’art du fait main à la maison. Mais on dirait que les traditions reviennent à la Mode…

Il est temps de retrouver les vraies valeurs : vous reprendrez bien une petite tasse de Vintage ? Vous avez envie de customiser vos jeans ?

Vous trouverez des modèles de broderies anciennes ici :

http://qisforquilter.com

ou tapez dans votre moteur de recherche :

« vintage embroidery pattern »

et pour les jeans : vintage embroidered jeans (denim)