Ma relation avec Big Brother

retro-girl-phone

Je fais une grosse allergie aux réseaux sociaux. C’est sans doute parce que, lorsque j’étais adolescente, le téléphone avait un cadran et deux fils, la télé une seule chaine et le bouc était le mari de la chèvre. Les amis étaient de rares personnes sur qui l’on pouvait compter quoiqu’il arrive. Mais revenons à nos moutons : vous ne me trouverez plus sur Gogol car je viens de supprimer mon compte.

Désirant être une artiste à la page (= pour faire connaître ses créations, il faut communiquer sur les réseaux sociaux) j’ai envoyé automatiquement mes articles de blog sur mon mur Gogolien durant plusieurs mois. J’y ai gagné des abonnés, mais aucun contact réel. Et puis j’ai essayé de participer aux « discussions » mais sans grand succès ! Ce système n’est certainement pas un pôle culturel et artistique mais plutôt une grosse perte de temps et d’énergie…

emojigirlsOn y brasse des sujets dérisoires qui font le buzz* sur Internet. Par exemple,  de nouvelles « émojis » représentent les femmes au travail (ci-dessus) et c’est (soit-disant) une avancée majeure pour la condition féminine (?). Bien entendu j’y ai mis grain de sel : les « émoti-connes » ça ne sert à RIEN, et en plus elles sont vraiment moches. Cela n’a amusé personne et m’a valu des reproches : si l’on critique Big Brother*, on est sévèrement réprimandé, non pas par le grand manitou, mais par ses gogos ! J’affirme mon point de vue, question de liberté d’expression, et je préfère gérer mes blogs qui me demandent déjà beaucoup de travail.

beegirl
*Buzz est un mot anglais (bourdonnement) qui symbolise le fait que tout le monde répète exactement la même chose sur Internet : ça devient un véritable raz de marée (en français on dit « ramdam » ou raffut).

*Big Brother (Grand Frère) est le thème du roman culte « 1984 » de George Orwell. Ce nom est devenu le symbole des systèmes totalitaires qui détruisent les libertés fondamentales et la vie privée au moyen du conditionnement par les médias. Big Brother a inventé la NOVLANGUE en supprimant le maximum de mots du dictionnaire afin de restreindre les limites de la pensée. Aujourd’hui ce roman n’est plus de la Science Fiction, c’est devenu la réalité ! Écrit en 1948, il a été transposé au cinéma en 2004 par Michael Radford .

9 com sur “Ma relation avec Big Brother

    1. Je ne suis pas la seule à refuser d’entrer dans ce système… il y a toujours un petit village d’irréductibles gaulois qui en dénoncent les dangers 😉

  1. Je me sers de Facebook pour communiquer avec un certains nombre de personnes et pour y piocher des infos, mais grosso modo ta critique est exacte et nombre de personnes qui publient ne supportent pas la controverse et n’autorise pas l’humour. Bref !, même si c’est un outil que je trouve pratique il y a un paquet de personnes qui sévissent et qui nous inonde de leurs infos personnelles ou de leur plume narcissique. Entre ceux qui vous donne la température de leur balcon 4 fois par jour, ceux qui ont une idée sur tout et surtout des idées, sans compter les dragueurs, il y a une flopée de gens qui ne méritent guère que l’on s’y attarde. Comme dans la vraie vie quoi !

    1. Moi je communique par Mail privé ou par Skype ! mais j’ai déjà fait un article sur FB ici =
      http://decodartiste.com/blog/je-ne-suis-pas-sur-facebouc/
      Tu as raison pour la grossièreté car dans la vraie vie on a la politesse de ne pas ennuyer son entourage avec ses bobos ou ses bleus à l’âme. Mais l’exhibitionnisme et le narcissisme sont le contraire du savoir vivre en société, donc anti-social ! CQFD

  2. Le hasard fait bien les choses: je tombe chez vous et je vous lis. je pense à 100% comme vous, sur mon blog, il y a les icônes Facebook, Pinterest, mais je ne sais même pas m’en servir; mon fils (et webmaster) a dit qu’il fallait être sur les réseaux quand on est créatrice, mais mon blog me suffit, je le chouchoute, je réponds à mes amies, des filles formidables qui, il y a 5 mois, m’ont aidée gentiment lors de la pire épreuve de ma vie. Les gens en sont à compter leurs amis…qui n’en sont pas. Et ils sont très seuls……C’est triste ce monde où l’on vous oblige à ce qui ne sert à rien , c’est un univers Narcissique qui se dit ouvert aux autres mais se contemple le nombril à longueur de journée!
    Je reviendrai vous lire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *