La Méthode des Trois Coquillages

Aujourd’hui, pour compléter mon précédent article, je vais répondre à la question qui nous angoisse tous : quand il n’y avait pas de papier toilette, comment faisait-on pour se nettoyer le derrière ? et comment ferons-nous quand il n’y en aura plus du tout ?

1/ Nos ancêtres les Gaulois utilisaient la feuille de marronier (Aesculus Hippocastanum), à ne pas confondre avec la feuille de vigne qui sert de slip en cas de pénurie de tissu. Mais n’importe quel feuillage assez large fera l’affaire, sauf les orties évidemment.

2/ Le papier journal dont on trouvait des carrés soignement découpés dans tous les cafés, brasseries et hôtels restaurants modestes jusque dans les années 1950. Cela nécessitait bien sûr d’attendre quelques jours afin que l’encre d’imprimerie soit bien sèche. Depuis ce papier est devenu un peu trop épais et raide pour cet usage.

3/ L’ancien bidet dit français (invention française au 18 ème siècle ?), permettait de procéder à une hygienne intime irréprochable en faisant sa toilette à l’eau avec une éponge et du savon (de Marseille). Ce meuble indispensable était à l’origine une cuvette de faïence (ou de tôle émaillée) incrustée dans un tabouret de bois plus ou moins décoré selon la richesse de son propriétaire. Celui-ci a disparu des salles de bains depuis les années 1960, sans doute à cause de la réduction des surfaces de logement…

4/ Les japonais ont depuis longtemps des cuvettes de WC à douchette intégrée, très pratiques et confortables. Ce système n’arrive pas à s’imposer en France malgrès les louables efforts des fabricants. Dans certains pays et dans les hôtels de luxe, comme le Waldorf-Astoria de New York,  il y a une douchette murale dans les toilettes.

5/ La méthode des 3 coquillages est présentée dans le célèbre film de Science Fiction DEMOLITION MAN avec Sylvester STALONE. Bien des chercheurs ont tenté d’en trouver le mode d’emploi. Je vous laisse le deviner, sachant qu’il s’agit de palourdes ou de coquilles Saint Jacques (en acier). Dans le film, Sylvestre préfère utiliser des feuilles de papier, celle des amendes pour infraction à la règlementation ! Voici la séquence culte qui a inspiré beaucoup de créateurs :

Je remercie mes fidèles lectrices qui sont intéréssées par mon défi  : faire une création en papier toilette ! Pour les autres qui ne veulent pas gâcher cette précieuse et rare production industrielle, actuellement en rupture de stock partout dans le monde (?), je vous suggère de créer un décor (affiche ou autre chose) avec le mystère des trois coquillages !


Consommer des tonnes de papier est une véritable catastrophe écologique car c’est la principale cause de la déforestation de notre planète. Alors songez à revenir aux pratiques anciennes avec des éponges, des gants, des mouchoirs et des torchons en tissu, que l’on appelait (au début du 20ème siècle) le “linge de maison” brodé avec amour par nos arrières grands-mères ! Tant qu’à faire, adoptez le traditionnel SAVON plutôt que des flacons de plastique indestructible. C’était la minute écologique. Bon voyage !

4 commentaires sur “La Méthode des Trois Coquillages

  1. Les trois coquillages, c’est vraiment pratique, je trouve.
    Je me souviens, dans les années 1950, avoir aidé les parents à réduire des patrons de couture en carrés de tailles adaptées. Ces patrons étaient alors confectionnés dans un papier relativement fin et d’un beige translucide et se rapprochaient des papiers toilettes de l’époque.

    1. C’est un gag du scénariste, Daniel Waters : le mystère reste entier depuis 20 ans. Remarque que l’action se déroule en 2032, dans pas si longtemps que ça ! MDR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *