L’Art Brut à Montpellier

Durant cet été de canicule, il ne fut pas question pour moi d’aller griller sous ce soleil de plomb ou de mariner sur les plages polluées par les touristes ! Trop fatiguée, je ne quitte mon petit appartement climatisé que pour la fraicheur des salles d’exposition nombreuses à Monpellier et dans la région. Il y a beaucoup de choses passionnantes à admirer mais peu de visiteurs, pourtant, en ces lieux magiques, où règne une tranquilité absolue.

Mon grand favori est l’Atelier Musée Fernand MICHEL qui présente une collection de 2 300 œuvres d’Art brut et singulier sur 800 m2. Une multitude d’artistes hors norme qui créent librement sans aucune culture ou formation artistique. Toutes les formes d’expression artistiques sont là : dessin, peinture sculpture, assemblages, déclinées avec passion et poésie, le plus souvent avec un humour décapant et une naïveté réjouissante. Au cœur du quartier des Beaux-Arts, ce musée comporte des salles d’expositions, un jardin rempli de sculptures, un espace conférence et une boutique-librairie, à voir absolument.

Outre la collection permanente, il y a des expositions ponctuelles consacrées à des artistes atypiques. Cet été c’est Jano Pesset qui est à l’honneur jusqu’au au 1er septembre 2019 avec ses personnages satyriques en bois sculpté et peint. Mes petits enfants adorent ce Musée rigolo et moi aussi !

Adresse : 1 rue Beauséjour à Montpellier
Ouvert du mercredi au dimanche, de 10h à 13h et de 14h à 18h.
Accès par le Tramway Ligne 2 : Arrêt Beaux-Arts
http://www.atelier-musee.com/

Jean Dubuffet qui a révélé au public l’ART BRUT ecrivait en 1961 :
« Le vrai art il est toujours là où on ne l’attend pas. »

Notez que dans le même esprit sauvage et rebelle de l’Art mais avec des artistes virtuoses et déjà connus, quelquefois inquiétants, il y a une galerie très intéréssante au centre de Montpellier :

ART COMPULSION
Centre commercial le Polygone : niveau +1
(accès par la Place de la Comédie)
https://www.artcompulsion.com/fr

Quand au nouveau Musée d’Art Contemporain officiel (MOCO) récemment inauguré en grande pompe à Montpellier,  il m’a paru mortellement ennuyeux avec la collection du richissime Yasuharu Ishikawa. Ses installations pseudo-conceptuelles plagient lamentablement les accumulations du célèbre sculpteur César, membre du groupe des nouveaux réalistes dans les années 1960. Je n’y vois rien d’authentique qui me fasse chavirer le coeur.

https://www.moco.art/

Que pensez-vous de l’Art Brut, Outsider, Singulier et Marginal qui s’épanouit hors des circuits officiels ?

2 com sur “L’Art Brut à Montpellier

  1. Je suis toujours à la recherche de lieux avec de l’art brut ou singulier et peu m’importe si les artistes sont inconnus. J’aime les lieux insolites et chaque fois que je voyage j’en ai découvert. Que ce soit à Tokyo HongkONg ou Pékin et aussi dans le centre d’Athènes oû je vis.

    1. En France il y a depuis quelques temps déjà des festivals d’Art Singulier très populaires et en marge des expos officielles sponsorisées par le Ministère de la Culture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *