Happy Yule

YULE c’est le solstice d’hiver, le moment où la nuit est la plus longue de l’année, le 21 décembre. Mais aussi celui où les jours commencent à rallonger. Cette fête païenne célébrant le passage des ténèbres à la lumière et la renaissance de la vie, reste très présente dans les pays nordiques, bien qu’elle ai été remplacée par Noël.
En effet elle fut renouvelée en l’an 354 par le pape qui fixa au 25 décembre la date de la nativité. Auparavant la naissance du Christ était fêtée par tous les chrétiens le 7 janvier, ce que font toujours les catholiques orthodoxes. Mais comme les anciens rituels chamaniques persistaient dans les campagnes, on trouva le moyen de les effacer en les confondant avec les nouvelles célébrations.

Cependant certaines coutumes archaïques sont sont restées inscrite dans la mémoire collective. Quand on décore un sapin, c’est bien pour honorer le bon vieux Roi de la Forêt (Holly King) ami des licornes. Et si l’on se prépare à couper du houx et du gui c’est aussi dans la pacifique tradition des anciens druides comme fut le célèbre Merlin dont la légende est heureusement parvenue jusqu’à nos jours.


Au lieu de brûler une bûche sacrée comme nos ancêtres les Gaulois, on la mange … en chocolat tant qu’à faire.


Quant à l’étoile magique, c’est à la base le pentacle des incantations chamaniques : vous voyez ce que je veux dire, petites sorcières ?

N’oublions pas que notre belle planète est en danger ! Redonnons sa vraie place à Mère Nature et célébrons sa beauté verte que nous avons trop longtemps oubliée. Pour renouer avec l’esprit de YULE, oubliez les zones commerciales et allez vous promener dans la forêt. Vous aurez peut-être la chance de rencontrer quelques cerfs, une chouette ou (qui sait) des lutins coquins.

Et pensez à nourrir les petits oiseaux qui ont très froid sous la neige !