l’Expérience du Poème Dada

surrealistic

Et hop ! j’ai moi aussi crée mon petit poème dadaïste avec la technique que je vous ai expliquée dans un précédent article.

En bon français dans le texte  :

Immersion
Dans quelle état j’erre ?
Alternative
Plaisir d’amouuur
J’ouvre les yeux
Je ne peux pas obtenir satisfaction

Le résultat est fascinant et chargé de sens : est-ce vraiment le hasard qui décide ? Pas tout à fait à mon avis, puisque nous choisissons le magasine à découper et sélectionnons les bout de phrase. On peut dire alors que c’est notre inconscient qui travaille en ouvrant la porte du Surréalisme comme le fit le mouvement Dada.

fishfashion

J’attends avec impatience vos collages : vous verrez c’est très rigolo ! Séduite par l’expérience je lui ai consacré un petit carnet de collage, dans l’objectif de faire une page par jour. Vais-je atteindre mon objectif ? je ne sais pas. Mais en tous cas ça fait longtemps que je lorgne du côté de l’art-journal des scrapbookeuses…

Petit conseil pour vous lancer dans la pratique du créa-collage dada :

Commencer par collecter le maximum de matière en découpant tout ce qui vous plait dans des papiers imprimés (journaux, prospectus, cartes postales, emballages et tout ce qui vous tombe sous la main). Et puis rassemblez tout ça dans les pochettes d’un classeur qui sera votre banque d’éléments à scrap…

5 commentaires sur “l’Expérience du Poème Dada

  1. C’est superbe, on en apprend tous les jours dans le domaine de la Creation avec tes partages
    Allez zou, je vais m’y mettre. L’idée du journal fait son chemin quand il sera plein je n’aurai plus quà m’auto-analyser ou bien retourner chez mon analyste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *