Believe in Flying Pig

Je souhaite une très bonne Année 2019 à mes abonné(e)s ! C’est l’année du Cochon pour les Chinois, elle placée sous le signe de la Fortune et de la Chance. Donc je vous souhaite de voir la vie en Rose et d’avoir une tire-lire bien remplie…

Ma petite fille de 4 ans adore le dessin animé PEPPA PIG. Mais savez-vous qu’il a été censuré par le gouvernement chinois ? On se demande bien pourquoi.  C’est sans doute encore le délire d’un idiot qui n’a rien compris à l’histoire destinée aux tous petits… Mais la Chine a enfin décidé de s’ouvrir à la culture occidentale (britannique en l’occurrence) et de fêter le nouvel An avec un film de la célébre Peppa. Voilà de quoi envisager un avenir plus radieux…

Pour les anglophones, « when pig fly » (littéralement quand les cochons volent) est une très jolie expression que l’on peux traduire en français par l’expression nettement moins poétique : « quand les poules auront des dents ». Cela signifie que la chose évoquée n’arrivera jamais. Le cochon volant est une créature mythique au U.S.A. et on le décline de mille façons : décoration, peluche, tableau, cartes de voeux,etc., parce qu’on aime à croire que tous nos rêves se réaliseront un jour ! C’est un sympathique porte-bonheur :

Believe in flying pig !


Miss Piggy et Kermit dans le cultissime Muppet Show

Je n’ai pas effacé tous les articles de ce blog, et je ne sais pas encore comment je vais restructurer son support WordPress. Quoiqu’il  en soit, je publie maintenant sur mon autre blog-site de nouveaux tutoriels pour les artistes débutants et des cadeaux graphiques à télécharger gratuitement. Vous y trouverez des fiches de Bullet Journal (ma dernière lubie). Cliquez sur le lien ci-dessous pour y accéder :

http://decodartiste.com/artshop/candy-mary-blog/


Les traditions de Noël sont-elles malsaines ?

(photo : muenchen.de/Dan Vauelle)

C’est bientôt Noël et ses traditions populaires et festives… et j’ai déjà reçu mon cadeau sous la forme d’une avalanche de messages insultants et menaçants à propos de l’un des articles que j’ai écrit sur les coutumes folkloriques en Europe. En effet, vous savez déjà que, bien avant le Père Noël (inventé au Vingtième siècle par Coca Cola), c’était le grand Saint Nicolas accompagné du Père Fouettard qui rendaient visite aux enfants en cette période de l’année. Les gentils recevaient des bonbons et des jouets et les méchants étaient punis. Nombre de contes et de romans célèbres font état de ces choses là. Cette tradition perdure dans les pays nordiques, en Finlande, en Australie et aussi en Allemagne (territoire d’outre-Rhin) ou Santa Klaus est toujours accompagné d’un diable qui ne fait plus peur à personne.

decodartiste.com/blog/ce-diable-de-noel/


Le vilain « Krampus » est aujourd’hui représenté pour amuser les enfants sous forme de carte de vœux, jouet, décor de sapin et même biscuit dont voici une fantastique recette (en anglais) :

www.foodtastic.at/en/2014/12/04/krampusse-zum-nikolo/

Bien entendu ce n’est pas moi qui ai inventé le diable et tous les Saints du calendrier mais bien les croyances chrétiennes sur lesquelles j’ai effectué quelques recherches dans le cadre de mes cours d’Histoire de l’Art et des Civilisations.

dans la langue de Shakespeare = http://www.stnicholascenter.org/pages/krampus/

et dans celle de Goethe = www.muenchen.de/veranstaltungen/event/7152.html
(photo et video © muechen.de)

Le sinistre individu qui est tombé sur mon ancien article n’y a absolument rien compris. Il a vu les cartes postales vintage qui l’illustrent comme l’incarnation du MAL au premier degré (?). Réaction d’autant plus stupide qu’il n’a surement pas lu (ou compris) le texte*. Mais je sais que l’ignorance et l’inculture vont de pair avec la bêtise. En bref j’ai été traité de « p… » et « p… » et menacée de me faire « en… » jusqu’à la mort entre autre amabilités que vous devinerez. Et leur multiplication relève du cyber-harcèlement.

Faire référence aux chats serait aussi une preuve de perversion (?) et j’aimerais savoir ce qu’en penserait l’écrivain Bernard Werber (Demain les Chats chez Albin Michel) et vous aussi par la même occasion ! ? ! ?

Bien que le proverbe dise que la bave du crapaud n’atteint pas la colombe, j’en ai assez de travailler sur ce blog et je vais arrêter de publier ici pour me consacrer à la PEINTURE. Rendez-vous donc sur ARTE pour y voir des reportages instructifs et sur NETFLIX pour les blockbusters effrayants.


*Je précise que le terme « outre-Rhin » vient de « outre », préposition signifiant « au-delà » et de « Rhin », ce fleuve qui trace la frontière franco-allemande et germano-suisse sur une grande partie de son cours. On dit aussi « outre-Manche » pour désigner l’Angleterre et l’Ecosse…


Infos du Ministère de l’Education sur le cyber harcèlement

que-faire/faire-face-au-cyberharcelement/

Le Musée DUBOUT

J’adore le dessinateur caricaturiste Dubout (1805-1976) qui a réjouit des générations par son humour décapant. Il a illustré les romans de Pagnol mais aussi le Kama-soutra (réservé aux adultes) et bien sûr adorait les chats !

SITE OFFICIEL = http://www.dubout.fr/


Le Musée se trouve dans un superbe fortin du 18ème siècle : la Redoute de Ballestras, où l’on accède par le Parc du Levant. Ce parc est un espace de 18 hectares avec un parcours santé, un coin snack, un boulodrome et des volières, des jeux, des poneys et un carrousel pour les enfants…

Et surtout une superbe cascade au bord du canal

Musée Albert Dubout
Redoute de Ballestras – Parc du levant – 34250 Palavas-les-Flots

https://www.ot-palavaslesflots.com/fr/au-grand-air/les-balades

à voir absolument !