Projets & Challenges

Un challenge pour Halloween

J’ai commencé ce blog en 2012 et il a maintenant 6 ans déjà ! Mais je ne me décide pas à l’abandonner. J’ai cependant fait un grand nettoyage de mon site en enlevant des vieux trucs poussiéreux comme mes fiches de cours de dessin et quelques coloriages pour enfants. Mais j’ai gardé les articles sur le thème de la culture alternative et des techniques créatives. Cette partie magasine représente un certain travail de recherche et de rédaction qui me plait toujours autant.

Vous trouverez désormais de nouveaux tutoriels pour les graines d’artiste sur mon autre blog-site avec mes derniers dessins et peintures (lien dans la colonne ci-contre).

J’aime toujours le folklore d’Halloween pour son côté ludique et festif. Je pense que c’est la plus belle fête pour les enfants qui adorent se déguiser, manger des bonbons et se raconter des contes et légendes de sorcières (même pas peur). Alors je vous propose un grand challenge :

Réalisez avec la technique de votre choix un objet sur le thème d’Halloween. Cela peut être une carte de voeux, une décoration, un sac à bonbons, des boucles d’oreille, un chapeau, une poupée, un modelage Fimo, une illustration, une recette, une broderie, ou même un déguisement complet, un DIY ou tout ce qu’il vous plaira. Il n’y a pas de limite d’âge : les dessins d’enfant sont les bienvenus ! Envoyez moi la photo (avant le 31 octobre) avec quelques explications et je la publierai sur ce blog avec un lien vers votre site. J’ai préparé une liste (non exhaustive) de sujets à exploiter. Vous pouvez la télécharger en PDF à imprimer (cliquez dessus).


Pour les couleurs respectez autant que possible la palette des vraies sorcières, celle des feuilles d’automne et des citrouilles : orange, vert, violet, noir…
Tapez dans votre moteur de recherche « Halloween DIY » et vous n’aurez que l’embarras du choix parmi des centaines d’idées créatives !

Si cela vous intéresse laissez un commentaire ci-dessous.

Poème Dada sur le Fil

chatlaine
Figurez vous que j’ai une copinaute passionnée de FIBRE : elle file, carde, teint, tisse, feutre, etc… la Dame Madelaine (mad of wool). Dommage qu’elle soit un peu loin (à Bédarieux dans l’Hérault) car en bon chat farfelu (crazy cat), je ferais bien des folies avec ses pelotes de laine !

metiertissage

Son atelier me donne la nostalgie des années 1970 où (presque) tout le monde faisait du tissage. Et moi aussi, en vraie baba cool, je faisais des tapisseries murales sur mon ancien métier à tisser d’enfant, en y intégrant tout ce que je pouvais récupérer (vieux collants, crin de cheval, brindilles, tissus déchirés, etc…) avec tout plein de franges. Il fallait alors avoir une suspension en macramé et un panneau mural tissé pour décorer sa maison. Comme quoi la Mode est un éternel recommencement. J’avoue que j’ai offert exactement le même métier à l’une de mes petites filles pour Noël. Mais je fais bricoler les autres (plus petites) sur un bout de carton…
weavingloom

La MadeLaine a attrapé elle aussi la fièvre du poème DADA et (je rêve) voilà quelle marche sur un fil (de laine ?) :

En toutes lettres
Je veux descendre
Des funambules
Un été inoubliable
Vers l’autre rive
Un rêve

Allez voir son site http://lamadelaine.fr
Vous pouvez acheter ses belles créations laineuses et vous inscrire à ses stages pour y apprendre tous les secrets de la Laine…


l’Expérience du Poème Dada

surrealistic

Et hop ! j’ai moi aussi crée mon petit poème dadaïste avec la technique que je vous ai expliquée dans un précédent article.

En bon français dans le texte  :

Immersion
Dans quelle état j’erre ?
Alternative
Plaisir d’amouuur
J’ouvre les yeux
Je ne peux pas obtenir satisfaction

Le résultat est fascinant et chargé de sens : est-ce vraiment le hasard qui décide ? Pas tout à fait à mon avis, puisque nous choisissons le magasine à découper et sélectionnons les bout de phrase. On peut dire alors que c’est notre inconscient qui travaille en ouvrant la porte du Surréalisme comme le fit le mouvement Dada.

fishfashion

J’attends avec impatience vos collages : vous verrez c’est très rigolo ! Séduite par l’expérience je lui ai consacré un petit carnet de collage, dans l’objectif de faire une page par jour. Vais-je atteindre mon objectif ? je ne sais pas. Mais en tous cas ça fait longtemps que je lorgne du côté de l’art-journal des scrapbookeuses…

Petit conseil pour vous lancer dans la pratique du créa-collage dada :

Commencer par collecter le maximum de matière en découpant tout ce qui vous plait dans des papiers imprimés (journaux, prospectus, cartes postales, emballages et tout ce qui vous tombe sous la main). Et puis rassemblez tout ça dans les pochettes d’un classeur qui sera votre banque d’éléments à scrap…