Peinturlures

La Dame aux Chats Noirs

damechat-inprogress01

Voici un tableau inachevé : le portrait d’une dame avec deux chats noirs, un peu stylisé à la façon de Modigliani. J’ai travaillé plusieurs gammes de couleurs : d’abord les couleurs primaires pures, puis des tons rompus plus subtils. Je reste sur un contraste de complémentaires : le rouge et le vert…

D’ailleurs je viens de renommer mon blog CRAZY CAT FACTORY (la fabrique du chat farfelu) et on peut y accéder directement avec le lien http://crazycatfactory.com mais pour mes abonnés l’ancienne adresse (via decodartiste.com) reste toujours valable.


Apprendre à peindre

babypeinture04

Apprendre à peindre c’est trop facile : démonstration avec mes assistantes Mimi et Lili.

babypeinture03
D’abord tu trace les formes au crayons. Pour dessiner un chat c’est avec deux patates, un petite pour la la tête et une grosse pour le corps. Après tu rajoutes les oreilles en triangle : t’as qu’à aller voir le tutoriel. Tu peux lui mettre des bras ou une queue et des moustaches. Ensuite tu prend de la peinture en petit pot parce qu’elle est déjà un peu liquide, facile à étaler. Tu peux fabriquer ta couleur préférée : le beige lapin, c’est du marron dans le blanc. Le rose se fait avec du rouge dans le blanc. Fais des mélanges sur une assiette. Tu vas voir, c’est rigolo.

babypeinture02

Tu peux faire un paysage pour penser aux vacances : le soleil, la mer et les mouettes…

Si ça te plait, t’as qu’à le dire en com et on t’en fera d’autres, des cours de peinturlure !

A part ça, je n’ai pas trop le temps de bloguer, je rempli ma boutique et je prépare un expo.


 

Une femme sur la plage

baigneuse-web

Comme promis, voici l’aboutissement de mon tableau avec la mise en abime d’un paysage de plage dans la silhouette d’une baigneuse. J’ai eu l’idée de placer un ballon sur l’eau à l’endroit de son mamelon pour accentuer l’illusion. De la même façon le soleil un peu voilé se confond avec le rose de sa joue. Le fond est rouge sombre.

baigneuse02

Dans les cheveux j’ai tracé des lignes ondulée avec de la véritable peinture or d’ébénisterie, en pensant bien sûr à Klimt, dont j’ai vu les tableaux très récemment à Paris. Mais j’ai l’impression que mes couleurs sont beaucoup trop basiques et naïves : rouge, jaune et bleu primaires. Pour l’oeil du personnage, je reste dans l’esprit de Magritte, en le faisant assez réaliste. En effet j’ai décidé de ne plus dessiner de grands yeux de Mangas et de ne plus souligner les contours d’un trait d’encre noire à la manière des B.D. classiques, genre devenu bien trop banal aujourd’hui. J’ai accentué les contrastes, mais je ne suis pas pleinement satisfaire de mon tableau, un peu trop précieux peut-être…