Histoire de Chats

Halloween Zombies Cats

Hello

ou plutôt HOLLOW !

C’est le temps d’Halloween. Je vous ai déjà parlé de cette folle fête des Morts où il convient de se bourrer de sucreries à la mode mexicaine mais je ne reviendrais pas sur le sujet. Je vais tout simplement vous présenter aujourd’hui un de mes artistes favoris : BIRON RAMPEL, un cousin canadien qui dessine compulsivement des CHATS ZOMBIES depuis 2008 ! ! !

Pour visiter son blog vous avez le choix entre plusieurs présentations dans le menu en haut à gauche :

http://www.byronjrempel.com/

Vous pouvez aussi voir ses dessins sur GOOGLE +

https://plus.google.com/u/0/+byronrempel

Interdit aux moins de 12 ans : ça fait trop peur !

http://www.thezombiecats.ca/

En video

https://www.youtube.com/user/byronrempel

Et quand je vous disais que mon blog allait évoluer , je démarre une nouvelle catégories : les Chats dans l’ART !!!!


Et n’oublie pas de passer à l’heure d’Hiver, même si ça t’énerve !


Bastet et Pythagore


Bastet et Pythagore sont les deux chat héros du livre de Bernard WERBER « demain les chats ». Bien sur je l’ai lu (on me l’a offert pour mon anniversaire). Je ne vous dévoilerais rien mais sachez quand même qu’en plus d’un amusant roman de science-fiction, c’est aussi un panorama de l’histoire des chats depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. Vénérés ou détestés, les chats sont inséparables des civilisations humaines.

Juste une petites citation pour le plaisir :

Les chiens pensent  » Les hommes me nourrissent, me protègent, m’aiment : ils doivent être des Dieux ». Les chats pensent  » Les hommes me nourrissent, me protègent, m’aiment : je dois être leur Dieu ».

Et sachez que la mode est à la Ronronthérapie !

A bon entendeur CHA-lut !

Bastet déesse féline

Réponse à ma petite devinette : oui vous avez compris ! Ce chat mystérieux est un chat des sables ou bien un Lynx divinisé dans l’Egypte ancienne sous le nom de Bastet la grande déesse féline que je trouve très sympathique. Le deuxième chat, son cousin africain aux oreilles noires est un Caracal, lui aussi chat du désert. Le chat que j’avais dessiné paré de bijoux évoque donc le chat sphinx égyptien, sans fourrure, ce qui lui donne un côté étrangement humain. De là à en faire un demi dieu, il n’y a qu’un pas. Cela parait différent du chat noir des sorcières occidentales que j’aime bien, mais le chat reste toujours associé à la MAGIE.

Le pourquoi du comment, c’est que je suis toujours fascinée par l’Art de l’Egypte pharaonique. Et puis j’aime l’Art africain sous toutes ses formes, peut-être parce que je suis née entre le Sahara et la Méditerranée…

J’ai encore relooké mon chat mascotte avec un style plus moderne et un brin vintage : explications dans un prochain article !

Je vous propose une nouvelle devinette : quel est ce magnifique tissu typique des pagnes africains, que tant de couturiers, décorateurs et stylistes ont travaillé ? Question subsidiaire : où est-il fabriqué depuis toujours ?

En attendant la réponse dans un prochain article, vous pouvez visiter le Musée des Arts Premiers à Paris =

http://www.quaibranly.fr