DIY Crazy Hair Colors

Une fois par an, le 26 juin, les enfants américains vont à l’école avec la coiffure la plus farfelue possible : c’est le Crazy Hair Day (jour des cheveux farfelus) ! Mon fils s’était déguisé en Punk arc-en-ciel (avec mon aide créative) pour son dernier jour de collège, mais à notre grande surprise, il fut renvoyé sans préavis ! On en rit bien car il entrait ensuite au lycée avec un bulletin exemplaire. C’est bien dommage qu’en France le sens de l’humour soit prohibé dans les établissements scolaires…

Mais si votre ado a trop lu de Mangas (B.D. japonaises) et veut de mèches roses ou bleues, comment allez vous négocier la chose ?

Sachez qu’aujourd’hui ce genre de fantaisie est possible et de façon tout à fait temporaire : on peut jouer avec la couleur de ses cheveux pour une occasion spéciale ! Plus besoin de bombes aérosol asphyxiantes et polluantes.

Plusieurs solutions sont possibles :

1/ D’abord il y a la craie pour cheveux (hair chalk)  facile à appliquer et qui part avec un bon shampooing. Elle se présente sous forme de bâtonnets ou de pastilles plus facile à utiliser. Plusieurs marques proposent ce produit à petits prix (Vivel Dop, Claire’s). C’est absolument parfait pour déguiser vos pitchounets le temps d’une fête.

2/ Une teinture plus professionnelle est maintenant possible avec la gamme COLORISTA  de Loreal. Vous avez le choix entre une couleur qui dure une journée ou une semaine ou toujours. Toutes les explications sont sur le site =

http://www.loreal-paris.fr/couleur-tendance-colorista.aspx

Mon conseil : portez des gants en caoutchouc pour procéder à la coloration. Protégez aussi vos vêtements pour ne pas les tâcher !

J’avoue que je suis tentée par quelques mèches folles. Vais-je adopter la crazy hair attitude ? ou bien ai-je déjà osé ? et vous ? qu’en pensez-vous ?


Recyclage de bandelettes


J’ai fait l’acquisition d’une paire de ciseaux cranteurs de couturière professionnelle. Ces ciseaux réalisent une coupe du tissu en zig-zag, évitant ainsi que le tissu s’effiloche. Le surfilage n’est donc plus nécessaire. Avec un bon tube de colle pour tissus pas besoin de coudre !


à vous les banderoles et fanions…

et toutes les petites décos bohèmes !

et les tissages en LIRETTE pour faire un RAG RUG (tapis de chiffons)

Lirette = tissage artisanal dont la chaîne est en fil de coton ou de lin et la trame en fines bandelettes de tissu.

Mais vous pouvez aussi tresser, tricoter ou crocheter vos bandelettes de tissu.
Et cela va très très vite !!!


Pour assembler les bandelettes, afin d’en faire un fil ininterrompu, rien de plus facile : il faut les entrelacer après avoir fait une fente à chaque extrémité (voir mon schémas).


Ces dames du temps jadis

Au Moyen-Age il y avait des femme artistes, peintres, musiciennes, sculptrices ou écrivaines comme Christine de Pizan. D’ailleurs en ce temps là les femmes avaient un statut social équivalent à celui des hommes, exerçant toutes sortes de métiers. Mais pour être tout à fait libre il fallait d’une façon ou d’une autre s’affranchir du mariage en entrant dans un couvent … ou en étant veuve (pas si compliqué quand ces messires passaient leur temps à s’entre-tuer).

Christine de Pizan (1364 – 1430) est une philosophe et poétesse française de naissance italienne, première femme écrivain de langue française ayant vécu de sa plume. Auteure prolifique, elle écrivit des traités de politique, de philosophie et des poésies ainsi que la Vie de Jeanne d’Arc et aussi « Cent ballades d’amant et de dame » et « la Cité des dames ».


J’ai toujours eu une grande admiration pour les enluminures et lettrines gothiques. D’ailleurs quand j’étais adolescente je rêvais d’être une peinteresse médiévale, passant mes journées sur un lutrin à embellir des manuscrits. Mais à l’époque, on entrait au Lycée en 6ème et l’on étudiait la Littérature Française par ordre chronologique, en commençant par le Moyen-âge. Ainsi j’ai pu m’émerveiller de tant de texte sublimes et me passionner pour l’Histoire de l’Art, que l’on n’enseigne plus aux collégiens d’aujourd’hui. Ceux-ci sont bien trop hypnotisés sur des tablettes qui lessivent leurs cerveaux.

Tout ça parce que je participe toujours au challenge « arbre » de Mamitta  et que je lui ai envoyé des images gothiques… Allez donc voir sa forêt : c’est trop cool ;

http://filopattes.canalblog.com/

Et si vous voulez voir mes dernières illustrations, c’est sur mon autre blog.