Le Temps des Vacances

travelcat

C’est le temps des Vacances : en Juillet et Août je vais faire une grande pause et lâcher un peu l’ordinateur. Je vais essayer de faire le point sur mes priorités créatives…

Reprise en septembre…
Et BONNES VACANCES les ami(e)s


Un Clown de Papier

enfant-decoupage

Dans les années 1950 il n’y avait pas de télévision, ni de milliers de jouets et gadgets en plastique moulé. Les enfants s’amusaient avec des petits rien comme des poupées de papier découpées. Mais les petits enfants d’aujourd’hui adorent aussi bricoler avec des ciseaux en suivant les conseils avisées de leurs Mamies expertes en bidouillages de toutes sortes…

clown-pantin-web

Alors je vous offre aujourd’hui ce pantin clown (un vrai chromo vintage) à télécharger, imprimer et découper (page atelier scrap).

bille-de-clown-web

Mais vous pouvez aussi le recréer et le rhabiller en n’utilisant que sa tête et ses mains. Scrapbookeuses en herbe, à vous de jouer !


CHROMO ou chromolithographie : procédé d’impression en 4 couleurs qui se développa au 19ème siècle pour l’imagerie populaire diffusée par les colporteurs (vendeurs ambulants).

colporteur

Cette fabrication artisanale mais à grande échelle est caractérisée par un aspect brut où les couleurs sont souvent décalées. Ces images généralement destinées aux enfants sont aujourd’hui très prisées par les collectionneurs.


La Reine du Découpage

Lotte-Reiniger-2
J’ai découvert grâce à une recherche sur Google la merveilleuse Lotte Reiniger, pionnière (dans les années 1920) du cinéma d’animation, bien avant Walt Disney qui s’inspira largement de ses créations. Elle a réalisé plus de 40 films sur le principe du théâtre d’ombres chinoises. Cette réalisatrice allemande dut fuir le régime Nazi (comme tous les artistes soit disant dégénérés) pour  s’installer à Londres puis Paris et Rome…

Lotte-hands
Elle a dessiné et découpé des centaines de petites silhouettes de papier pour illustrer des contes de fées avec élégance et poésie. Articulées au moyen d’épingles, les silhouettes sont déplacées millimètre par millimètre et le film est réalisé image par image. Regardez plutôt cela =

Aujourd’hui ses films poétiques ont été restaurés et témoignent d’une étonnante modernité.

http://www.lottereiniger.com/

Lotte-Reiniger-3

L’Art du papier découpé est revenu à la mode et je ne manquerais pas de vous en reparler, d’autant plus que j’adore aussi dessiner avec des ciseaux

Pour vos recherches : Théatre d’ombres chinoises se dit « Shadow Puppet Theater » en anglais…


Customisation d’un sac en cuir

peinture-sac

Si je ne vous ai pas montré mes petits délires créatifs depuis longtemps, c’est que je suis occupée à finaliser quelques tableaux pour une exposition programmée en Juillet Août prochain. Mais le beau temps s’installant, je fais des rangements dans mes placards pour ressortir mes tenues estivales. Ce qui me donne envie de renouveler ma garde-robe. Je préfère transformer et customiser mes vêtements et accessoires plutôt que de les jeter  !

J’ai commencé par un sac en cuir bleu Roy (couleur impossible) que j’ai peint avec une peinture spéciale pour cuir rouge, rose et turquoise. Si vous voulez faire pareil, sachez qu’il faut d’abord dégraisser le cuir avec de l’essence de térébenthine. Lorsque la peinture est terminée vous pouvez la fixer avec un bombe d’imperméabilisant (achetée dans un magasin de chaussures).

chaussure01

Ensuite je me suis défoulée sur une paire de chaussures que je voulais assortir au sac !

Infos ici = http://peinture-cuir.fr/

timbre-chat

Et oui, je sais : des couleurs pétantes et des pois, ça fait un peu Arlequin voire costume de clown pour certains. Mais j’adore le « look arty » genre peinturlure multicolore comme mon copain timbré. Et puis c’est justement le cirque ou plutôt le spectacle vivant que j’ai choisi comme thème de mes nouvelles créations en Mixed Media : pour voir mes nouveaux tableaux c’est sur mon site galerie.


Ma relation avec Big Brother

retro-girl-phone

Je fais une grosse allergie aux réseaux sociaux. C’est sans doute parce que, lorsque j’étais adolescente, le téléphone avait un cadran et deux fils, la télé une seule chaine et le bouc était le mari de la chèvre. Les amis étaient de rares personnes sur qui l’on pouvait compter quoiqu’il arrive. Mais revenons à nos moutons : vous ne me trouverez plus sur Gogol car je viens de supprimer mon compte.

Désirant être une artiste à la page (= pour faire connaître ses créations, il faut communiquer sur les réseaux sociaux) j’ai envoyé automatiquement mes articles de blog sur mon mur Gogolien durant plusieurs mois. J’y ai gagné des abonnés, mais aucun contact réel. Et puis j’ai essayé de participer aux « discussions » mais sans grand succès ! Ce système n’est certainement pas un pôle culturel et artistique mais plutôt une grosse perte de temps et d’énergie…

emojigirlsOn y brasse des sujets dérisoires qui font le buzz* sur Internet. Par exemple,  de nouvelles « émojis » représentent les femmes au travail (ci-dessus) et c’est (soit-disant) une avancée majeure pour la condition féminine (?). Bien entendu j’y ai mis grain de sel : les « émoti-connes » ça ne sert à RIEN, et en plus elles sont vraiment moches. Cela n’a amusé personne et m’a valu des reproches : si l’on critique Big Brother*, on est sévèrement réprimandé, non pas par le grand manitou, mais par ses gogos ! J’affirme mon point de vue, question de liberté d’expression, et je préfère gérer mes blogs qui me demandent déjà beaucoup de travail.

beegirl
*Buzz est un mot anglais (bourdonnement) qui symbolise le fait que tout le monde répète exactement la même chose sur Internet : ça devient un véritable raz de marée (en français on dit « ramdam » ou raffut).

*Big Brother (Grand Frère) est le thème du roman culte « 1984 » de George Orwell. Ce nom est devenu le symbole des systèmes totalitaires qui détruisent les libertés fondamentales et la vie privée au moyen du conditionnement par les médias. Big Brother a inventé la NOVLANGUE en supprimant le maximum de mots du dictionnaire afin de restreindre les limites de la pensée. Aujourd’hui ce roman n’est plus de la Science Fiction, c’est devenu la réalité ! Écrit en 1948, il a été transposé au cinéma en 2004 par Michael Radford .