Bastet déesse féline

BASTET (ou Bast) est une déesse égyptienne qui symbolise la plaisir, la maternité et la chaleur du foyer. C’est une créature douce et pacifique, mais elle peut se transformer en lionne (Sekhmet) lorsqu’elle est en colère. Sa complexité et son ambivalence m’interpellent car je suis née sous le signe du Lion et bien sûr j’aime les chats.

J’ai dessiné plusieurs version de cette déesse féline qui a le museau pointu de l’étrange chat sphinx égyptien, dénué de pelage :


Bastet est associée à la lune et au soleil et fait référence au culte des anciennes divinités féminines, revendiquées par les féministes d’aujourd’hui, un brin sorcières. Et si l’on a oublié la plupart des Dieux égyptiens, Bastet est toujours célébrée avec amour…

Les armes secrètes des artistes

Les armes secrètes des artistes peintres et illustrateurs sont des outils bien ordinaires mais absolument magiques quand on sait les détourner de leur fonction initiale :

1/ le sèche cheveux

La peinture acrylique sèche vite mais pas toujours asses à mon goût. Surtout quand je travaille sur plusieurs supports à la fois, comme les pages d’un « art journal » qui peuvent se coller entre elles. C’est pourquoi il est utile d’avoir un petit sèche cheveux qui permet d’accélérer le processus.

D’autre part l’air chaud permet de faire des effets de bulles, coulures, etc. quand on utilise de la peinture liquide. Tentez l’expérience si vous  ne l’avez pas déjà fait !

 

2/ le pistolet à colle

Outre sa fonction basique qui permet de coller vite et bien toutes sortes de choses, le pistolet à colle a bien d’autres usages. Vous pouvez dessiner avec la colle liquide et créer ainsi des reliefs intéressants. Ensuite badigeonnez de GESSO et le tour est joué. Vous pouvez peindre votre motif à l’acrylique. C’est une technique de MIXED MEDIA utilisée en scrapbooking : en anglais on dit « hot glue gun » pour le pistolet et « glue gun art » pour le procédé.

Vous trouverez dans les magasins de fournitures pour loisirs créatifs des bâtons de colle colorée et même pailletée.

On peut aussi utiliser la colle pour faire des  motifs en relief, des sculptures ou même des pochoirs… Les possibilités du « glue art » sont infinies.

 

Trois style d’illustration

J’ai d’abord gribouillé un chat fantôme sur mon carnet de croquis à partir d’un pochoir corrigé au stylo feutre noir. Et puis j’ai précisé le dessin pour en faire une illustration en papier découpé et collé. En silhouette noire sur fond rouge, mon chat devient un sorcier facétieux !

Mais j’avais peint il y a quelque temps ce chat en blanc et rouge sur un tee-shirt noir pour un costume d’Halloween…

Il m’arrive souvent de travailler le même motif sur de supports différents (papier, carton, tissu, etc) et avec des techniques correspondant à chaque matériau.

En navigant sur ce site ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies partagés avec Google. Informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer