Arnaque et Pillage sur Internet

Mais c’est MON DESSIN qui a été utilisé (sans mon autorisation) pour le tissu de ce manteau made in China ! Et je suis en colère, car si je suis assez flattée d’avoir un (mini) fan club qui admire mon talent d’artiste je ne suis pas du tout d’accord quand on vole mes dessins pour les commercialiser. C’est une infraction aux droits d’auteur ou « copyright ». Et c’est justement ce dessin là, plébiscité sur Pinterest, que j’ai montré dans mon dernier article !

J’ai cherché des infos sur le plagiaire et bien sûr j’ai trouvé un pirate chinois (ratecute.com ou chicokay.com). Les Chinois ont pour habitude de prendre des images sur Internet pour les imprimer et les vendre à l’insu des créateurs qui n’ont absolument aucun recours contre eux. Je ne suis pas la seule artiste à qui cette mésaventure est arrivé : la Chine s’est spécialisée dans le « copillage » de tableaux (anciens ou contemporains) qu’elle reproduit en usine à des milliers d’exemplaire pour les vendre à des prix dérisoires.

Soyez vigilants et ne vous laissez pas piéger par ce genre de boutiques malhonnêtes qui utilisent un serveur anonyme pour fonctionner bien camouflés. S’il n’y a ni nom ni adresse de l’entreprise sur le site (donc pas de service client), c’est une escroquerie dont vous ne pourrez pas vous défendre.  Ces sites frauduleux sont très présentes sur les réseaux dit « sociaux » (Facebook, Instagram, Pinterest…) et sur les sites de Fakes News avec des annonces séduisantes. L’arnaqueur est installée en dehors de l’Europe, généralement en Chine, donc HORS LA LOI dans tous les sens du terme. Car si la législation européenne impose des normes aussi bien dans la fabrication des produits que sur les pratiques commerciales, elle n’est pas applicables dans le reste du Monde. Impossible donc de porter plainte, encore moins de renvoyer un produit défectueux (mais où ? ) pour être remboursé ! Quand à la contrefaçon, si les grandes marques ont les moyens de contre-attaquer, les petits créateurs n’y ont aucune parade.

Quoiqu’il en soit, j’envois une réclamation au pirate et je vous tiendrais au courant des suites éventuelles.

Et pour conclure, voici quelques mauvaises copies de mon oeuvre (trouvée sur Pinterest) :

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 coms sur “Arnaque et Pillage sur Internet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En navigant sur ce site ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer